Techniques / ConseilsCircuits
La Boutique

Escalade - 24/01/2013

Sur les mousquetons, plusieurs infos sont mentionnées. Voici à quoi elles correspondent pour bien acheter.

 

 Selon la norme CE relative à cette catégorie d'EPI (EN 12275), la résistance des mousquetons à la rupture doit être précisée dessus (avec le marquage CE et l'année de fabrication), selon trois valeurs:

 

• la résistance dans le grand axe doigt fermé, la résistance dans le grand axe doigt ouvert, et, pour les mousquetons de sécurité, la résistance dans le petit axe.

 

• Pour un mousqueton simple, la résistance dans le grand axe doigt fermé est d'environ 2200 à 2500 kilogrammes, et de 700 à 1000 kilogrammes doigt ouvert.

 

• Pour un mousqueton de sécurité, la résistance dans le grand axe doigt fermé est d'environ 2500 à 3000 kilogrammes, de 700 à 1000 kilogrammes doigt ouvert et de 800 à 1100 kilogrammes dans le petit axe.

 

 

- R >20 kN : 

• AU RELAIS : Si correctement placé, suffisamment résistant pour tenir lors de la pire des chutes possibles

• AU POINT DE RENVOI : Si correctement placé, suffisamment résistant pour tenir lors de la pire des chutes possibles.

 

- 12kN < R < 20kN :

• AU RELAIS : Si correctement placé, suffisamment résistant pour tenir lors de la pire des chutes possibles

• AU POINT DE RENVOI : Si correctement placé, suffisamment résistant pour tenir lors de la pire des chutes possibles, tant est qu’un assurage dynamique est utilisé et est effectif.

 

- 7kN < R < 12kN :

• AU RELAIS : Non recommandé. Si on ne peut faire autrement doubler le point avec un matériel de résistance au moins équivalente de manière à diviser la charge sur chacun des points

• AU POINT DE RENVOI : Si correctement placé, suffisamment résistant pour tenir lors d’une chute tant est qu’un assurage dynamique est utilisé et est effectif. Mais insuffisant pour tenir des chutes importantes sans assurage dynamique

 

- 3kN < R < 7kN :

• AU RELAI : Non- utilisable pour un relais.

• AU POINT DE RENVOI : Même utilisé correctement et avec un assurage dynamique effectif ne peut tenir lors d’une chute Si possible, doubler le point avec un matériel de résistance au moins équivalente de manière diviser la charge sur chacun des points

Publié par Bastien
Laisser un commentaire
Avatar gratuit et universel chez Gravatar