Techniques / ConseilsCircuits
La Boutique
Les tiques

Les tiques

Randonnee - 03/06/2013

La tique, dont les variétés sont très nombreuses est un acarien visible à l’oeil nu mais de très petite taille.

 

Comment est-on infecté?

Pour être infecté, il suffit que d'une piqûre par une larve, nymphe ou adulte femelle infectée. En effet, elles transmettent une grande variété de germes lors de leur repas sanguin.

Ce qu'il faut savoir, c'est que la bactérie ne se transmet pas par contact direct avec un animal infecté ou porteur de tique, ou d'une personne à l'autre.

 

Comment la tique s'infecte-t-elle?

La tique se poste sur les herbes hautes et elle attend sa cible puis s'accroche dès qu'un animal passe à portée. Ensuite, pour se développer, elle se nourrit de sang. Elle est alors susceptible de s'infecter et de devenir porteuse de germes. Si elle pique ensuite l'homme, elle lui transmettra ces germes.

 

Quelles sont les situations à risques?

Les activités à risque sont les activités pratiquées en forêt, dans les buissons ou les broussailles. La tique est très présente dans les régions boisées et humides où le gibier est nombreux. On ne la trouve pas au dessus de 1500m. Les périodes les plus critiques sont le printemps et le début de l'automne.

 

Quelles sont les maladies transmissibles?

Il existe plusieurs maladies plus ou moins graves qui peuvent être transmises par les tiques. Voilà les principales.

 

La maladie de "Lyme" ou "Borréliose de Lyme" 

C'est une infection due à une bactérie transmise lors d’une piqûre de tique. Entre 5 000 et 10 000 cas sont identifiés en France chaque année. L’infection est souvent sans symptôme. Cependant elle peut provoquer une maladie parfois invalidante (douleurs articulaires durables, paralysie partielle des membres...). La maladie évolue souvent en trois phases.

Tout d'abord une plaque rouge apparaît, puis peut disparaître en quelques semaines. Quelques mois plus tard, en l'absence de traitement, peuvent survenir des atteintes du système nerveux (atteinte des nerfs, paralysie faciale, méningite), des articulations arthrite du genou surtout) et plus rarement de la peau, du coeur et de l'oeil. Si vous avez un de ces symptomes, consultez immédiatement un médecin.

 

• La tularémie : Voir article complet

• La fièvre Q : Voir article complet

• Les Babésiose : Voir article complet

• Les Ehrlichiose : Voir article complet

• La fièvre boutonneuse méditeranéenne : Voir article complet

• La Méningo-Encéphalite à Tiques : Voir article complet

 

 

Quelles sont les actions à mener contre la tique ? 

 

• Peut on éviter le risque de piqûre de tique?

Tout d'abord, des règles de bonne conduite, restez sur les chemins et portez des vêtements clairs pour faciliter le repérage précoce. Attention aux vêtements couvrant les bras et les jambes, cela n'empêchera pas les tiques de monter! De plus, l'utilisation des répulsifs appliqués sur la peau ne donnent pas une garantie de non piqûre!

 


Des répulsifs peuvent être utilisés, notamment à base d'Icaridine, à préféré au DEET qui est toxique et peu écologique. Je vous conseille des produits comme Insect'Ecran spécial Tropiques. Des chaussettes existent également mais leur efficacité est encore à démontrer pour ma part...


 

 

• Comment repérer une tique sur son corps?

A chaque retour de promenade, il est indispensable d'examiner l'ensemble de votre corps, cuir chevelu compris! Le mieux c'est de regarder au fur et à mesure de la balade pour éviter qu'elles ne montent trop haut et piquent.

 

• Comment enlever la tique?

La chose la plus importante est de BIEN l'enlever et de ne pas laisser la tête plantée. Pour cela, utilisez une pince à épiler ou un tire-tique. Surtout n'utilisez pas au préalable de l'alcool, de l'huile, de l'éther ou tout autre produit. Dans tous les cas, NE PAS utiliser de chloroforme. Ca peut faire régurgiter la tique : elle vous transmet alors tous ses agents pathogènes.

 

• Que faire après la piqûre?

Il est indispensable de surveiller la zone pendant les semaines à venir. En cas d'apparition de plaques, de rongeurs, de fatigue anormale, de maux de tête, de fièvre, consultez immédiatement votre médecin. En effet, un traitement adapté permettra entre autre d'éviter le développement d'une maladie de Lyme.

 

A RETENIR :

• Plus la tique reste fixée longtemps, plus le risque de transmission de maladie augmente

• Enlever la tique le plus précocement possible est primordial

• S’inspecter minutieusement tout le corps au retour de chaque promenade

• Désinfecter la zone de piqûre

 

 

Cet article est basé sur http://www.gare-aux-tiques-msa-alsace.fr/maladie.php

Publié par Bastien
Laisser un commentaire
Avatar gratuit et universel chez Gravatar