Techniques / ConseilsCircuits
La Boutique

Survie - 26/01/2013

Pour prolonger la durée de vie de ses denrées alimentaires, il y a plusieurs techniques. Sécher les légumes permet de se régaler durant l'hiver ou permet également d'emporter des aliments plus légers en randonnée notamment. Le gain de place n'étant pas négligeable !

 

• Le séchage naturel, au soleil

Pour faire sécher des fruits comme les abricots, les figues, raisins, il faut d'abord que le fruit soit mûr mais sain. On peut les blanchir auparavant dans une eau miellée ou sucrée avant, c'est selon, cela permet de les désinfecter. Pour les faire sécher, disposer les fruits sur des claies, sans qu'ils ne se touchent. Placer ensuite une gaze ou un tissu aéré par dessus pour éviter que les insectes viennent et pour éviter la poussière.

 

• Le séchage au four

Pour cela, posez les fruits sur la plaque recouverte de papier sulfurisé. La température doit être entre 80° et 100° durant plusieurs plage de 2 ou 3 heures. Il faut renouveller l'opération tant que les fruits ne sont pas secs.

 

• Le séchage avec un déshydrateur

Les déshydrateur permettent de sécher beaucoup de fruits en un seul coup. Il pulse de l'air chaud pendant un temps donné. Certains appareils peuvent même régler l'hydrométrie. Vous pouvez voir plusieurs modèles sur cette page.

 

 

En règle générale, la préservation des nutriments, vitamines est lorsque le séchage est à 45°. Au delà de 60°, ces nutriments sont détruits.

L'apport diététique des aliments séchés restent quand même importante ! 

 

On peut sécher tous les fruits : figues, prunes, abricots, pommes, poires, kiwis, bananes, raisins, fraises, cerises, melon, banane, ananas, tomate… En revanche, les agrumes ne s’y prêtent guère, à moins de ne sécher que les écorces pour les réduire en poudre qui pourra être par la suite mélangé à du sucre, du sel etc…

Publié par Bastien
Laisser un commentaire
Avatar gratuit et universel chez Gravatar